La Maison d’Accueil Temporaire

L’accueil à la maison « André CHAUSSE », s’adresse à toute personne, adulte ou enfant, atteinte d’un handicap. Il est destiné à offrir un lieu d’accueil et d’hébergement, véritable relais dans la vie quotidienne des personnes et de leurs aidants. L’accompagnement est assuré par des personnels qualifiés, formés aux métiers du handicap. Les séjours sont limités à 90 jours par an, répartis selon les besoins des personnes.

Quelle que soit la situation, l’équipe s’adaptera à votre demande dans la mesure de ses possibilités et du respect de la règlementation.

  1. Quelles sont les finalités de la maison André CHAUSSE ?
    • Soutenir la vie à domicile des personnes handicapées et de leurs aidants.
    • Préserver la qualité des liens familiaux.
    • Développer ou maintenir les acquis des personnes.
    • Garantir la qualité de vie des personnes handicapées et de leurs aidants.
    • Favoriser la diversification de l’accompagnement.
    • Améliorer la fluidité des parcours de vie.
  2. Qui peut venir en accueil temporaire ?
    • Les enfants reconnus handicapés à partir de 6 ans et les adultes reconnus handicapés avant l’âge de 60 ans.
    • Bénéficiaires d’une orientation en accueil temporaire, délivrée par la Maison Des Personnes Handicapées du département d’origine.

    N.B : Les personnes du département du Lot sont prioritaires, mais les demandes peuvent être faites par toute personne résidant en France.

  3. Qui ne peut pas venir en accueil temporaire ?
    • Les personnes qui ne sont pas aptes à la vie en collectivité et qui présentent des troubles graves de la conduite et du comportement.
    • Les personnes qui présentent des lésions organiques graves nécessitant des soins constants.
    • Les personnes qui ont besoin d’un appareillage d’assistance fonctionnelle (pompe nutritionnelle, assistance respiratoire, etc.), nécessitant une présence médicale permanente.
  4. Pour quelles raisons peut-on demander un séjour d’accueil temporaire ?

    Le séjour temporaire répond aux besoins des personnes handicapées elles mêmes mais aussi à ceux de leurs aidants (parents, tuteurs, accueillants familiaux …)

    Ainsi il permet :

    • Aux aidants de disposer de périodes de relais pour organiser leur vie sociale et familiale, ou en cas d’indisponibilité provisoire.
    • Aux personnes handicapées de bénéficier d’un lieu d’accueil qui s’adapte à leurs besoins et propose des activités adaptées.

    Les séjours en accueil temporaire peuvent également :

    • Permettre d’expérimenter la vie en établissement dans la perspective d’une orientation future
    • Favoriser la gestion de périodes d’attente lors de l’évolution d’un projet de vie
    • Offrir des temps de distanciation pour les établissements qui accueillent habituellement une personne handicapée
    • Répondre à certaines situations d’urgence.

     

  5. Comment peuvent être organisés les séjours?

    Accueil avec hébergement

    Les séjours peuvent être organisés :

    • De façon séquentielle, selon une programmation convenue d’avance.
    • De façon ponctuelle, pour faire face à un évènement ou un besoin précis, non urgent, et limité dans sa durée.
    • En urgence, pour faire face à une situation ou un événement exigeant une réponse immédiate ou dans des délais très courts, dans l’attente d’une solution appropriée. (dans ce cas, une procédure dérogatoire d’admission doit être mise en œuvre par le directeur)

    Accueil de jour

    Il est possible du lundi au vendredi, de 9h à 17h dans la limite des places disponibles (10 personnes maximum accueillies simultanément).
    Il peut répondre à des situations particulières ; il ne se substitue pas aux modalités d’accueil permanent des établissements médico-sociaux.
    Il est aussi une première modalité d’expérimentation d’une vie collective.

  6. Participation financière

    La maison d’accueil temporaire est financée par le conseil général et l’Agence Régionale de Santé.
    La participation de la personne handicapée aux frais de son séjour est fixée par décret.

    Pour les adultes

    Pour les séjours avec hébergement :
    La participation journalière est, en 2013, de 18€.
    En accueil de jour
    la participation est de 12€.

    Pour les enfants
    Aucune participation financière n’est demandée.